biographie

Ma photo

J'ai d'abord exercé comme enseignant spécialisé auprès de jeunes sourds. J'ai ensuite exercé différentes missions d'encadrement dans des établissements et services du secteur médico-social. Parallèlement, j'ai été formateur dans différents organismes. J'ai publié de nombreux articles dans des revues professionnelles, et un ouvrage aux éditions l'Harmattan en 2004.
Je suis en retraite depuis l'été 2016, et ressource disponible (gracieuse) : conférences, formations dans les domaines de recherche suivants : (école inclusive, approches conceptuelles du handicap, surdité, etc...)
Je suis actuellement administrateur d'une association régionale de formation en travail social

mardi 28 mars 2017

"il chantera même la Marseillaise"

"Il chantera même la Marseillaise"

On pourrait croire qu’aujourd’hui, douze ans après la loi de 2005 qui instaure le droit d’utilisation de la langue des signes (enseignement de la langue des signes et en langue des signes) pour les sourds, et vingt-cinq ans après la première reconnaissance officielle de cette langue dans l’éducation des sourds, cette langue aurait droit de cité, et qu’elle serait utilisée à la mesure des besoins des jeunes sourds. Ce serait sans compter sans la force de la volonté intégrationniste qui n’envisage la place des sourds dans la société, leur participation sociale, que « guéris » de la maladie de l’audition et réparés de leur mauvaise parole sonore, en faisant fi justement de la langue des signes.

mardi 21 mars 2017

Evènement : colloque l'inclusion en milieu ordinaire

Colloque « L’inclusion des enfants en situation de handicap en milieu ordinaire, vers une société inclusive ? »

IRFSS Centre-Val de Loire / Croix-Rouge Française
Jeudi 6 avril 2007

9h30-11h00
L’inclusion est un sport de combat : Philosophie et pratiques d’une école incluante. 
Conférence de Jean-Yves LE CAPITAINE, Ancien chef de service en EMS accueillant des jeunes en situation de handicap (Surdité et troubles complexes du langage)

entre conviction et responsabilité

Entre la conviction et la responsabilité

Tout le monde s’accorde sur un discours, qui est bien dans l’air du temps, des changements nécessaires concernant les politiques d’accompagnement des personnes en situation de handicap, des élèves en situation de handicap à l’école, allant vers davantage d’inclusion, de participation sociale, d’autonomie, de leur plus grande écoute, du développement de leur empowerment. Mais dans les établissements médicaux-sociaux, et dans les services, ce discours se heurte à des pratiques bien différentes.

jeudi 16 mars 2017

racisme, handicapisme, et sourdisme

Racisme et handicapisme (et sourdisme)

J’ai déjà évoqué dans ces « propos nomades » la notion de handicapisme. En référence à la notion de racisme, ou comme une forme de racisme. Il ne s’agit pas ici d’un racisme trivial, mais d’une justification philosophique de l’inégalité entre deux catégories de population, auquel d’ailleurs les philosophes des Lumières n’ont pas échappé : Kant : « Si essentielle est la différence entre ces deux races ! » les Blancs d’Europe et les « Nègres d’Afrique », qui sont « vaniteux et si bavards qu’il faut les séparer et les disperser à coup de bâton » ;

mercredi 8 mars 2017

lecture : L'éducation bilingue en France

L’éducation bilingue en France : politiques linguistiques, modèles et pratiques. 
Textes réunis et présentés par C. Hélot et J. Erfurt (Lambert-Lucas, 2016)


En tombant sur cet ouvrage, je ne m’attendais pas trop à y trouver quelque chose sur la langue des signes. Et pourtant si. Cet ouvrage est bien une « preuve » de la prise en compte de la langue des signes française comme un des éléments du bilinguisme français, aux côtés d’autres bilinguismes comme celui d’Outre-mer, celui des langues régionales, ou les bilinguismes scolaires. Sur les plus de 650 pages du volume, la partie sur le bilinguisme des sourds et la langue des signes française comporte environ 80 pages et articles.


mercredi 1 mars 2017

à propos de la circulaire sur la scolarisation des sourds

A propos de la circulaire : mise en oeuvre du parcours de formation du jeune sourd

(BO du 23 février 2017)
Quelques observations préliminaires :
-        pour la première fois à ma connaissance, cette circulaire comporte des vidéos en LSF dans sa version téléchargeable !
-        la circulaire est placée sous une double référence législative, que l’ensemble des professionnels du secteur qui accompagne les jeunes sourds devraient connaitre : la loi du 11 février 2005 sur l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées ; et la loi pour la refondation de l’école du 8 juillet 2013.